Recettes ayurvédiques

Le Ghee:

images-7

La meilleure matière grasse et une des meilleures substances au gout sucré

Les textes anciens indiquent que le ghee possède 1000 potentiels de guérison, 1000 effets et peut se servir à base de 1000 préparations.

A utiliser comme matière grasse dans votre cuisine ou sur vos tartines… un vrai délice

Cette substance est aussi intéressante en usage externe par exemple en cas de brulure, sècheresse, gerçure…

Ce qu’il me faut:

2 plaquettes de beurre doux et bio

1 pot en verre ou en terre stérilisé

1 passoire

1 compresse ou un linge fin

Préparation:

Faire fondre le beurre dans une casserole avec un fond épais et lourd à feu doux. De temps en temps enlever la mousse à l’aide d’une cuillère.

Une fois que le beurre est fondu, passer à petit feu (continuer d’enlever la mousse).

Après une trentaine de minutes environ, le liquide se sépare du solide, qui reste au fond. Le fond de la casserole doit être brun mais pas le liquide qui doit toujours rester jaune. Attention faire le ghee en pleine conscience et rester attentif pour ne pas le faire cramer. Arrêter la cuisson puis
 Filtrer avec une passoire et un linge fin type « compresse » pour récupérer le liquide. Laisser refroidir.

Pour le conserver, mettre le ghee dans un bocal en verre ou en terre, Il se garde plusieurs semaines à plusieurs mois hors du frigo si on a réussit à éliminer totalement l’eau et les matières protéinées. Le bocal doit être bien propre ainsi que les couverts que vous utiliserez. Vous pouvez faire un test avec un morceau de papier que vous plonger dans le ghee et vous brûler le papier, si il prend feu de suite, ça signifie qu’il n’ y a plus d’eau alors le ghee est prêt mais si ça crépine, le ghee n’est pas prêt.

Vous pouvez trouver le ghee tout prêt en magasin bio ou dans les épiceries indiennes mais personnellement, je l’utilise uniquement en externe. En interne, rien de mieux que du fait maison!

Mung Dal Soup:

Résultat de recherche d'images pour "mung dal"Résultat de recherche d'images pour "mung dal soup"

Cette soupe est très digeste et adaptée à toutes les constitutions, idéale aussi pendant et après la maladie ou après un jeun…

C’est un plat traditionnel indien qui a de nombreuse variante en fonction de la région et même des familles…

Ce qu’il me faut:

1 tasse de Mung dal (légumineuse indienne que vous trouverez dans les épiceries indiennes ou sur le net. Vous pouvez aussi la remplacer par des lentilles corails)

6 tasses d’eau

1/2 c.c de graines de moutarde noire

1 c.c de graines de cumin entières

1/2 c.c Graines de coriandre moulue

1 c.c de gingembre frais rapé

1 gousse d’ail

2 c.s de ghee (recette ci dessous)

1 pincée de Hing (ou asafoetida, épice indienne qui se trouve soit dans les épices indiennes ou sur le net. C’est une épice très odorante, attention de ne pas trop en mettre)

2/3 tomates

2 c.s feuilles Hachées de coriandre fraîches

1/2 c.c Sel roche type Himalaya

Préparation:

Laver le Mung dal

Faire chauffer une casserole sur feu moyen, ajouter le dal et l’eau. Cuire pendant 30 minutes.

Dans une autre casserole, Faire fondre le ghee, faire sauter les graines de moutarde, ajouter le cumin et le hing quelques secondes puis les tomates, laisser mijoter quelques minutes.

Puis y ajouter le gingembre et l’ail et retirer du feu de suite.

Incorporer au mung dal.

Garnir de feuilles de coriandre fraîche hachée.

Ajouter le sel au goût.

KITCHERI

Résultat de recherche d'images pour "kitchari"

Kitcheri ou khichadi est un plat ayurvédique composé de céréales, de légumineuses, d’épices, de légumes et de ghee. C’est un plat digeste et tridoshique, c’est à dire qu’il convient aux trois doshas! Il est spécialement indiqué pour les personnes en convalescence, malades, notamment en cas de dysenterie, d’ulcères, de problèmes digestifs et il est aussi excellent pour les personnes âgées et les enfants.

Ce qu’il me faut : (pour environ 6 personnes)

Riz (type basmati) : 300 grammes

Moong dal : le plus simple à utiliser car contrairement aux autres variétés de dal, il ne nécessite pas d’être tremper toute une nuit avant son utilisation. A défaut, vous pouvez aussi utiliser des lentilles corail : 150 grammes

Légumes frais, bios et de saison : 300 grammes coupés en dés : carottes haricots verts, courges…

Epices : cumin, coriandre, fenouil et graines de moutarde (1/2 cuillère de chaque), 2 clous de girofle, 2 gousses de cardamome et ½ cuillère de curcuma, une pincée de sel d’Himalaya, 2/3 feuilles de laurier

2 gousses d’ail, 1 oignon, gingembre frais en dés (1/2 cuillère à café)

coriandre fraiche

½ cuillère à soupe Ghee comme matière grasse, à défaut de huile

Préparation :

Laver et rincer à l’eau tiède au moins 3 fois le dal et le riz et les laisser tremper au moins 1 heure (diminue le temps de cuisson)

Moudre les graines de cumin, de coriandre, de fenouil et de moutarde, la cardamome et les clous de girofle. Mettre le ghee dans une casserole à fond épais, y ajouter les épices moulues, l’oignon, laissez cuire une minute puis incorporez le gingembre et l’ail, le riz et le dal, les légumes et le sel. Ensuite, mettre de l’eau, au moins 3 doigts de plus que la préparation (environ 1,8 litres), les feuilles de laurier et le curcuma. Laissez chauffer jusqu’à absorption complète de l’eau, environ 20/30 minutes. Vérifiez que le riz est bien tendre et qu’il s’écrase facilement. Ajoutez de la coriandre fraiche. Votre Khichari est prêt !

Paneer

kadai-paneer-3 

Le paneer est une sorte de fromage indien que l’on prépare avec diverses légumes comme les épinards (palak paneer), les petits pois (mataar paneer) et bien d’autres qui sont de merveilleux plats végétariens!

L’intérêt du paneer est qu’il est très facile et rapide à préparer et qu’il se garde plusieurs jours au frigidaire.

Ce qu’il me faut :

Un litre de Lait frais entier bio (se trouve dans les magasins bio au rayon frais)

2 grosses cuillères de vinaigre ou deux citrons bio

Une passoire

Un linge ou un torchon

Un poids (cela peut être une grosse pierre)

Préparation :

Porter le lait frais à ébullition, dès que cela commence à bouillir, réduire le feu et introduire le vinaigre ou les citrons pressés. Le liquide va commencer à se séparer du solide. Dès que le solide s’est totalement séparé du liquide, arrêter la cuisson. Mettre le linge dans la passoire et y verser la préparation. Essorer le linge afin d’en retirer complètement l’eau. Garder l’eau de cuisson si vous souhaitez le conserver. Remettre le linge dans la passoire et poser dessus votre poids. Laisser reposer 30 minutes. Ensuite mettre votre paneer au frais pendant au moins une heure afin qu’il se solidifie tout en restant moelleux. Voilà votre paneer est prêt ! Vous pouvez le conserver plusieurs jours au frais avec un film de conservation et dans son liquide de cuisson.

Chapati:

Résultat de recherche d'images pour "chapati"

Pain traditionnel indien

Ce qu’il me faut: 

300 grammes de farine complète

1 petite cuillère à café de sel

25 cl d’eau

 Préparation:

 Mélanger la farine et le sel dans un saladier.

Ajouter l’eau et mélanger de manière à former une pâte molle.

Déposer la pâte sur un plan de travail légèrement fariné et pétrir.

Diviser la pâte en 8 morceaux égaux et confectionner des boules.

Étaler au rouleau à pâtisserie chaque boule de pâte en un cercle très fin.

Faire chauffer une poêle à crêpes sur feu moyen-vif et y cuire un disque de pâte pendant environ 2 minutes, jusqu’à ce que des bulles et des cloques se forment à la surface.

Retourner le chapati et cuire jusqu’à ce qu’il soit légèrement doré de l’autre côté.

Répéter avec le reste des chapatis.

Il existe aussi beaucoup de variante de chapati, vous pouvez tester avec du cumin par exemple, de l’ail…

Tisane anti ama (anti toxine) 

Résultats de recherche d'images pour « tea »

Ce qu’il me faut: 

1 part de cumin

1 part de cardamome

1 part de fenugrec

1 part de cannelle

1 part de fenouil

Gingembre frais (racine de 0,5 à 1,5 cm)

 Préparation: 

2 à 4 gr du mélange d’épices pour 1 litre d’eau par jour.

Eplucher la racine de gingembre frais et porter à ébullition dans 1 l d’eau potable filtrée. Laisser frémir pendant 20 mn puis éteindre le feu .Ajouter 2 ou 4 gr (1 ou 2 c à c rases) du mélange des autres épices  (préalablement réduites en poudre).Couvrir la casserole et laisser infuser le mélange pdt 20mn. Boire des doses de 100 ml tout au long de la journée. La dose totale est d’1 litre par jour.

Lassi à la rose

Résultats de recherche d'images pour « lassi rose cardamome recipe »

Le lassi est une boisson indienne rafraichissante qui vous accompagnera merveilleusement après un repas épicé. Il peut se déguster sucré avec toutes sortes de fruits (bananes, ananas..), de la cardamome et une pointe de miel ou du sucre ou encore  salé : avec du gingembre en poudre, du cumin en poudre et des feuilles de coriandre.

Ce qu’il me faut:

1 part de yaourt

3 parts d’eau

1 ou 2 gousses de cardamome

1 à 2 pistaches

2 cuillère à soupe de sirop de rose

Préparation:

Battre le yaourt avec l’eau puis y ajouter le sirop de rose, remuer. Parsemer avec les graines de cardamome et les pistaches pillées et grillées à sec.

Garam Massala :

Résultat de recherche d'images pour "garam masala"

Mélange d’épices nobles qui s’ajoute en fin de cuisson pour parfumer vos légumes, farces, beignets… et dans l’eau du riz

ce qu’il me faut:

2 portions de cumin et de coriandre

1 portion de canelle et de cardamome

½ portion de muscade et de poivre noir

¼ portion de clous de girofle

Préparation :

Mixer les ingrédients qui se gardent ensuite dans un bocal ou dans une boîte hermétique plusieurs mois, voire plusieurs années.

Payasam

dessert typique du Kérala

semiya-payasam

Ce qu’il me faut:

50 gr de Riz ou vermicelles

75 gr de Sucre de canne roux non raffiné

1 litre de Lait

1 cuillère à soupe de Beurre clarifié (ghee)

2 Cardamomes écrasées

20 gr de Noix de cajous concassées

Préparation:

Mélanger lait, sucre et riz ou vermicelle jusqu’à ce que le sucre soit dissout.

Ajouter la cardamome et laissez cuire jusqu’à ébullition

Couvrir, baisser la flamme et laissez cuire pendant 15 minutes

Lorsque le riz ou vermicelle est cuit, y ajouter les noix de cajous grillées

Vous pouvez varier cette recette en mettant des pistaches, des noix, des amandes, des raisins… et vous pouvez l’alléger en mettant à moitié lait et eau.

Se déguste tiède ou froid!

Publicités

L'Ayurveda à Palaiseau: Massages, soins et cours de cuisine ayurvédique

%d blogueurs aiment cette page :